La France inculpe des suspects pour l’attaque d’un blogueur azerbaïdjanais anti-Aliyev

Des magistrats français ont inculpé quatre hommes pour une attaque en mars 2021 dans l’ouest de la France contre un blogueur azerbaïdjanais en exil qui a vivement critiqué le président Ilham Aliyev et sa famille, ont annoncé mardi les procureurs.

Les quatre personnes, dont trois sont nées en Azerbaïdjan et une en Géorgie voisine, ont été inculpées de tentative de meurtre en groupe organisé et placées en détention provisoire avant leur procès.

Mahammad Mirzali a été attaqué en mars de l’année dernière dans la ville de Nantes, dans l’ouest de la France. Plusieurs individus se sont précipités hors d’un véhicule pour le frapper et le poignarder, fuyant les lieux et laissant la victime avec de multiples blessures, notamment à la tête.

Le procureur de la ville voisine de Rennes, Philippe Astruc, a indiqué à l’AFP que les quatre étaient âgés de 26 à 35 ans et n’avaient pas de casier judiciaire.

Mirzali dirige une chaîne YouTube très suivie appelée Made in Azerbaijan où il publie des vidéos avec des attaques personnelles amères contre Aliyev, son épouse vice-présidente Mehriban Aliyeva et d’autres membres de sa famille.

Le groupe français de défense de la liberté de la presse Reporters sans frontières (RSF), qui avait appelé la France à faire toute la lumière sur le crime, s’est félicité de ces arrestations.

Mais il a ajouté “ » L’enquête doit se poursuivre et conduire aux cerveaux.”

Aliyev, qui dirige l’Azerbaïdjan depuis 2003, est régulièrement accusé par des groupes de défense des droits de piétiner la liberté d’expression dans l’ex-État soviétique.

Mais la nation riche en hydrocarbures de la mer Caspienne a également cultivé des liens étroits avec les gouvernements occidentaux, en particulier les États-Unis et la Grande-Bretagne.

mas-sjw / imm

Ukraine-Entretien entre M. Jean-Yves Le Drian et son homologue ukrainien (25 avr. 2022)

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est entretenu aujourd’hui avec son homologue ukrainien M. Dmytro Kuleba.

Lors de cette nouvelle discussion, la 12e cette année entre les deux ministres, le ministre a souligné la stratégie en cours de la France dans le conflit ukrainien et notre détermination à poursuivre et approfondir le soutien de la France à l’Ukraine dans tous les domaines. À cet égard, le ministre a évoqué les récentes décisions prises par le président Macron concernant la fourniture d’équipements de défense aux forces ukrainiennes, dans le domaine de l’artillerie en particulier, compte tenu des besoins particulièrement importants et urgents de l’Ukraine.

Les deux ministres ont également discuté des paramètres d’un renforcement des sanctions européennes contre la Russie, soutenu par la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

Les deux ministres ont discuté de la situation tragique à Marioupol, cible de bombardements ininterrompus des forces russes. Le ministre a réitéré l’appel de la France à la libre circulation des civils et au libre accès à l’aide humanitaire dans la ville, comme dans le reste de l’Ukraine.