La France, l’UE et le PAM se rencontrent pour discuter de l’impact de la guerre en Ukraine sur la sécurité alimentaire (13. Apr. 2022)

Jean-Yves Le Drian, Ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Julien Denormandie, Ministre français de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Janez Lenarčič, Commissaire européen chargé de la gestion des crises, ont rencontré David Beasley, Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), pour discuter des conséquences dramatiques de la guerre en Ukraine sur la sécurité alimentaire, en particulier pour les pays en développement et les pays les plus vulnérables du monde.

Les ministres, le Commissaire européen et le Directeur exécutif ont exprimé leur profonde préoccupation face à l’aggravation de l’insécurité alimentaire dans le monde. Ils ont salué la décision adoptée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) le 8 avril sur les impacts de la guerre en Ukraine sur la sécurité alimentaire mondiale.

Ils appellent la communauté internationale à ne ménager aucun effort pour soutenir les pays et les communautés les plus touchés, qui supportent de manière disproportionnée le coût de cette crise.

Ils ont exprimé leur détermination à construire une réponse commune et opérationnelle à cette crise avec tous les partenaires volontaires. Le cadre de la Mission de Résilience de l’Alimentation et de l’Agriculture (FARM) est un exemple à cet égard. Articulée autour de trois « piliers » (commerce, solidarité et production), cette initiative présentée par le Conseil européen, facilitera la libre circulation des échanges et des biens agricoles et soutiendra le PAM dans ses efforts pour fournir un accès à l’approvisionnement alimentaire à des prix raisonnables de manière juste et équitable aux pays les plus vulnérables, tout en promouvant une production alimentaire durable locale et régionale afin de préserver la sécurité alimentaire et nutritionnelle à long terme pour les pays vulnérables. Entre-temps, il faudra consacrer plus de travail et de ressources pour répondre aux besoins humanitaires à court terme des personnes les plus vulnérables du monde entier.

Les ministres, le Commissaire européen et le Directeur exécutif ont décidé de maintenir un dialogue étroit sur le suivi de la sécurité alimentaire dans le monde et sur l’opérationnalisation de l’AGRICULTURE, en étroite collaboration avec tous les partenaires et les organisations internationales compétentes.

L’Union européenne-Conseil  » Affaires générales « (Luxembourg, 12. Avril. 2022)

Aujourd’hui, le Secrétaire d’État aux Affaires européennes, rattaché au Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, préside le Conseil « Affaires générales » à Luxembourg.

Il y aura un dialogue sur l’état de droit sur le Luxembourg, la Hongrie, Malte, les Pays-Bas et l’Autriche. Ce dialogue, qui a été instauré sous la présidence allemande de 2020, donne aux ministres l’occasion de discuter de l’État de l’État de droit dans cinq États membres sur une base semestrielle.

La réunion donnera aux participants l’occasion de revenir sur les travaux présentés lors de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, conformément aux échanges entre les citoyens lors de l’assemblée plénière du week-end dernier et en prévision du rapport qui sera présenté aux trois coprésidents le 9 mai.

En marge de la réunion du Conseil, le Ministre d’État et le Vice-Président de la Commission européenne chargé des Relations Interinstitutionnelles et de la Prospective, Maroš Šefčovič, coprésideront une réunion informelle dans le but de préparer le Rapport de Prospective stratégique de l’Union européenne sur la double transition verte et numérique.