OACI-Bélarus-Décision du Conseil relative au détournement d’un vol commercial par les autorités biélorusses en 2021 (18 juil. 2022)

Le 18 juillet, à la suite de l’enquête de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) sur le détournement du vol Ryanair FR4978 vers Minsk le 23 mai 2021, le Conseil de l’OACI a reconnu que les autorités biélorusses étaient responsables de la fausse alerte à la bombe, qui a mis en danger les passagers et l’équipage du vol. Le Conseil a condamné la violation par les autorités biélorusses de la Convention sur l’Aviation civile internationale (Convention de Chicago) et de la Convention pour la répression d’actes illicites contre la Sécurité de l’Aviation civile (Convention de Montréal).

La France félicite le Conseil de l’OACI pour cette décision, qui confirme que la Biélorussie a détourné un vol commercial, facilitant ainsi l’arrestation du journaliste d’opposition Roman Protasevich et de Sofia Sapega. Ce détournement fait partie de la politique du Bélarus de répression brutale des individus critiques à l’égard de M. Loukachenko.

La France salue le courage des citoyens biélorusses qui se sont prononcés contre le régime de M. Loukachenko. Nous appelons les autorités biélorusses à abandonner toutes les charges retenues contre Roman Protasevich et Sofia Sapega, en plus de tous les prisonniers politiques détenus au Bélarus.

Irak – La France condamne fermement la frappe aveugle qui a eu lieu hier dans la région autonome du Kurdistan irakien, faisant de nombreux blessés et plusieurs morts (20 juil. 2022)

La France condamne fermement la frappe aveugle qui a eu lieu hier dans une zone de loisirs du village de Parakh dans la région autonome du Kurdistan irakien, faisant de nombreux blessés et plusieurs morts, dont des enfants.

La France présente ses condoléances aux familles des victimes et au peuple irakien et est solidaire des blessés.

La France encourage les autorités irakiennes à poursuivre leurs efforts pour faire la lumière sur les circonstances exactes de ce drame.

La France réaffirme son attachement à la souveraineté de l’Irak et à la stabilité de la région autonome du Kurdistan irakien et réaffirme que tous les Irakiens ont le droit de vivre en paix.

Un nouveau chef de la police pour aider Paris à sortir du fiasco du football

Un nouveau chef de la police parisienne a pris ses fonctions jeudi, chargé de prouver au monde entier que la capitale française peut gérer des événements de masse malgré la gestion désastreuse d’un récent match de Ligue des Champions.

Laurent Nunez, 58 ans, a succédé à Didier Lallement qui, au cours de ses trois années de service, a souvent été critiqué pour son action policière musclée, le plus récemment lors d’un match Liverpool-Real Madrid le 28 mai.

Face à l’accumulation de foules frustrées autour du Stade de France, la police a utilisé des gaz lacrymogènes et du gaz poivré pour les faire reculer, blessant également de nombreux enfants ainsi que des supporters handicapés en fauteuil roulant.

Les responsables affirment que le départ de Lallemant n’était pas lié au fiasco du football, mais le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin n’a laissé aucun doute sur le fait qu’il s’attend à ce que Nunez aide à réparer l’image ternie de Paris alors que la capitale se prépare à accueillir les Jeux olympiques d’été en 2024.

“Vous serez le chef de la police en charge des Jeux Olympiques, et l’ensemble du service de police doit se concentrer sur cette tâche”, a-t-il déclaré lors de la cérémonie de passation des pouvoirs de jeudi.

Paris accueillera également la Coupe du Monde de Rugby l’année prochaine.

Parmi les sources de friction entre Lallemant et la mairie, ainsi que le président Emmanuel Macron, figurait sa critique du projet d’organiser une partie de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques sur la Seine, ce que lui et d’autres responsables de la police considéraient comme un risque inutile pour la sécurité.

Lallemant, qui n’avait aucune excuse pour son approche de la loi et de l’ordre, était également en conflit ouvert avec les partis de gauche sur de nombreux incidents de violence policière, y compris contre des manifestants Gilets jaunes.

« Didier Lallemant s’en va, bon débarras », a tweeté Mathilde Panot, députée du parti de gauche LFI. “Nous n’oublierons pas les Gilets jaunes qui ont perdu leurs yeux, ou ont eu les mains arrachées, et les autres manifestants blessés.”

Lallemant, 65 ans, a déclaré dans une lettre d’adieu au personnel qu’il était “fier du devoir accompli”, mais il a également admis “porter la blessure de l’échec du Stade de France”.

Paris emploie quelque 28 000 policiers et 16 000 agents de soutien.

fraises-jh / raz

La France inquiète de la sortie du « pilier de l’Europe » Draghi

La démission attendue du Premier ministre italien Mario Draghi ouvrira une “période d’incertitude” et marquera la perte d’un “pilier de l’Europe”, a déclaré jeudi le ministre français des Affaires européennes.

” L’Italie va entrer dans une période peut-être moins stable qu’auparavant », a déclaré Laurence Boone sur France Inter.

“Je veux rendre hommage à Mario Draghi qui est un homme d’État exceptionnel, qui est un partenaire pour la France. Nous avons bien travaillé ensemble. C’est un pilier de l’Europe”, a-t-elle ajouté.

“C’est une période d’incertitude et les périodes d’incertitude ne mettent jamais tout le monde à l’aise”, a-t-elle ajouté.

Draghi devait démissionner jeudi après l’échec des efforts visant à maintenir son gouvernement de coalition frondeur.

L’ancien gouverneur de la Banque centrale européenne, âgé de 74 ans, entretient des liens étroits et chaleureux avec le dirigeant français Emmanuel Macron, les deux hommes d’État pro-UE ayant conclu un nouveau traité franco-italien l’année dernière.

Ils se sont également rendus conjointement en Ukraine le mois dernier avec le chancelier allemand Olaf Scholz pour manifester la solidarité européenne.

Paris garde de mauvais souvenirs du gouvernement italien hostile composé du parti d’extrême droite La Ligue et du Mouvement Cinq étoiles anti-establishment (M5S) qui a gouverné pendant 14 mois 2018-2019.