Chine-Entretien entre la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et son homologue (25 mai 2022)

Mme Catherine Colonna, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est entretenue aujourd’hui au téléphone avec le Ministre chinois des Affaires étrangères, M. Wang Yi.

S’appuyant sur les récentes discussions du Président français avec le président Xi, les deux ministres ont souligné l’importance de la relation bilatérale. La ministre a souligné sa détermination à mettre en œuvre le partenariat franco-chinois à travers un dialogue de qualité, étroit et exigeant sur toutes les questions.

Le ministre a réitéré la détermination de la France à soutenir l’Ukraine face à la guerre d’agression que la Russie mène depuis trois mois, en violation des principes fondamentaux du droit international. Les deux ministres ont convenu qu’il était urgent que la Russie revienne au respect du droit international et à une solution négociée du conflit. Ils ont réaffirmé leur attachement au respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Ils ont exprimé leur soutien aux efforts de la communauté internationale en matière d’aide humanitaire à l’Ukraine et de lutte contre les conséquences de l’agression russe à tous les niveaux.

Dans le contexte de la publication de nouveaux documents faisant état de violations très graves des droits de l’homme au Xinjiang et de la visite effectuée par le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, le Ministre a appelé à une transparence totale sur la situation et à un accès authentique et sans entrave de la Haut-Commissaire, notamment pour lui permettre de s’entretenir avec des membres de la société civile et de visiter les lieux de son choix, y compris, par exemple, les centres de détention. Pour sa part, M. Wang s’est félicité de la visite du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

En ce qui concerne la communauté française en Chine, le Ministre a souligné la nécessité notamment d’autoriser l’accès à notre Consulat général à Shanghai, en particulier pour les membres du public qui doivent remplir des formalités administratives avant de rentrer en France. Elle a également parlé de la fréquence des liaisons aériennes avec la Chine.

Solidarité européenne avec l’Ukraine: nouveau convoi d’équipements informatiques (25 mai 2022)

En tant que titulaire de la présidence du Conseil de l’Union européenne, la France a coordonné la fourniture de matériel informatique aux autorités ukrainiennes. Plus de 12 000 produits ont été transportés en Pologne par la route, avant d’être remis au ministère ukrainien de la Transformation numérique.

L’envoi a été effectué à la demande des autorités ukrainiennes, avec le soutien du Centre de Crise et de Soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique, et de nombreuses entreprises françaises: les Ateliers du Bocage, Allianz Technology, AVM GmbH, Backmarket, Bosch France, Bouygues Telecom, Capgemini, Cisco, ComputaCenter, CONET Technologies Holding GmbH, ControlWare GmbH, Doro, Engineering ITS GmbH, HP France, i. safe MOBILE GmbH, Identity TM GmbH, IT-Dienstleistungszentrum Berlin, onepoint, Oracle, OVHcloud, Qualcomm Inc., SCC France, SIRRMIET, Sony Europe, Vitero GmbH et Zebra Technologies Germany GmbH.

La livraison comprend des routeurs 4G, des téléphones IP, des ordinateurs fixes et mobiles, des serveurs et des équipements réseau et wifi. Une première livraison de ce type a été effectuée en mars. Ces opérations, visant à assurer la continuité de l’action publique et des communications dans le pays, témoignent de la solidarité de la France et de l’Europe avec le peuple ukrainien.

Tous ceux qui le souhaitent peuvent faire don de matériel ou apporter des contributions financières pour soutenir cet effort (contact :tukraine à numerique.gouv.fr).

Contacts presse

Ministère de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique

presse.mineco à cabinets.finances.gouv.fr

Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères

presse.dcp à diplomatie.gouv.fr

Des militants verts français bloquent la réunion annuelle de TotalEnergies

Plus de 100 militants ont cherché à bloquer l’assemblée générale annuelle du géant pétrolier TotalEnergies dans le centre de Paris mercredi pour protester contre les politiques climatiques de la société énergétique et sa présence continue en Russie après l’invasion de l’Ukraine.

Les manifestants de Greenpeace, des Amis de la Terre et d’Alternatiba se sont menottés les uns aux autres et ont empêché l’accès des actionnaires au bâtiment, affirmant que TotalEnergies n’en fait pas assez pour lutter contre le changement climatique.

“Il n’est plus possible pour l’ancien monde de se réunir sereinement pour valider des projets destructeurs pour le climat, les droits de l’homme et la paix”, a déclaré la branche française des Amis de la Terre sur Twitter.

Les militants ont déployé une banderole de cinq mètres de long disant “  » Pas de retraite, pas d’assemblée générale”, une référence à la présence de l’entreprise énergétique en Russie, où elle gère des projets de gaz naturel liquéfié.

La réunion à la Salle Pleyel, dans le centre de Paris, a finalement été déclarée ouverte par le directeur général de TotalEnergies, Patrick Pouyanne, mais la salle était presque vide car si peu d’actionnaires avaient pu entrer.

Il a déclaré que l’AG pourrait se dérouler “car un certain nombre d’actionnaires sont présents”.

TotalEnergies vise des émissions nettes de carbone nulles d’ici le milieu du siècle et s’est engagé à réduire les émissions de ses produits pétroliers de 30% par rapport à 2015.

Pouyanne a cependant déclaré lors de l’AGA qu’un objectif défini par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) d’une baisse de 30% de la consommation de produits pétroliers d’ici une décennie n’était pas tenable.

“Nous nous écartons du scénario de l’AIE, la baisse de la demande de pétrole et de gaz ne sera pas linéaire, elle ne baissera pas de 30% au cours des 10 prochaines années”, a-t-il déclaré en réponse à une question d’un actionnaire.

Les actionnaires de l’Assemblée générale de TotalEnergies ont approuvé à une écrasante majorité un rapport décrivant les plans climatiques de l’entreprise.

Détaillant ses objectifs jusqu’en 2030, plusieurs actionnaires avaient déclaré à l’avance qu’ils voteraient contre car il n’était pas assez ambitieux.

Un groupe d’actionnaires représentant 0,78% du capital du géant avait également déposé une résolution-qui a été rejetée-demandant au groupe de respecter l’accord de Paris sur le climat, qui vise à limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius et si possible 1,5 degré.

” Il y a des actionnaires qui reconnaissent l’urgence climatique mais dans l’ensemble ils sont encore trop passifs », a déclaré à l’AFP Edina Ifticene, militante de Greenpeace France.

Mardi, l’assemblée générale du géant pétrolier Shell dans le centre de Londres a été suspendue pendant deux heures en raison des perturbations causées par les militants du changement climatique.

Plus tôt mercredi, TotalEnergies a annoncé avoir acheté une participation de 50% dans le producteur américain d’énergies renouvelables Clearway Energy Group, alors qu’il cherche à élargir son portefeuille dans le secteur aux États-Unis.

els-mto-cdc-ech / sjw-kjm/rl

La fièvre d’Elvis va secouer Cannes

Cannes devrait être secoué, secoué et roulé mercredi alors que la première mondiale d ‘ “Elvis” secoue le festival du film sur la Côte d’Azur, dans ce qui s’avère une année vintage pour les mélomanes.

Ce nouveau film très attendu est le dernier né de l’Australien Baz Luhrmann, le génie de la technicolor derrière  » Roméo et Juliette” et “Moulin Rouge!”.

La star montante Austin Butler, 30 ans, enfile les chaussures en daim bleu d’Elvis Presley et murmure autour du Festival de Cannes que cela le propulsera dans la liste A.

Le film met également en vedette Tom Hanks dans le rôle du tristement célèbre manager du Roi, le colonel Tom Parker.

Il a été chaleureusement accueilli par la famille de Presley, décédé en 1977 à l’âge de 42 ans des suites d’une descente dans la toxicomanie.

Sa petite-fille Riley Keough, qui était à Cannes avec son premier film “War Pony” la semaine dernière, a déclaré qu’elle avait regardé le film avec sa mère, Lisa Marie Presley, et sa grand-mère, Priscilla Presley.

“Il y a beaucoup de traumatismes familiaux et générationnels qui ont commencé là-bas. Ce fut une expérience très intense », a-t-elle déclaré aux journalistes.

Luhrmann est devenu un favori à Cannes, après avoir séduit la critique avec ses débuts « Strictly Ballroom » en 1992, et ouvert le festival à deux reprises, avec  » Moulin Rouge! »et  » Gatsby ».

– Kaléidoscopique –

Célébrant sa 75e édition, le festival a été un régal pour les mélomanes cette année.

Il y a eu des critiques élogieuses pour un nouveau documentaire sur David Bowie “  » Moonage Daydream — – une partie d’une récente vague de films innovants sur les légendes de la musique.

“Ce n’est pas une biographie”, a déclaré à l’AFP son directeur, Brett Morgen. « Le film se veut sublime, kaléidoscopique, et vous submerge en quelque sorte.”

Ethan Coen, la moitié du duo de cinéastes bien-aimé des frères Coen, était également à Cannes pour présenter un documentaire sur un autre pionnier du rock’n’roll, Jerry Lee Lewis.

Les deux documents évitent les têtes parlantes d’experts au profit d’une expérience plus immersive.

“Je me fiche de ce que disent les experts », a déclaré Coen à l’AFP lors du festival. « Jerry Lee est un artiste, donc je veux voir la performance — pas ce qu’un expert en pense.”

– Concours divisé –

En tant que premier festival de cinéma au monde, Cannes cherche une programmation qui équilibre les drames percutants, l’expérimentation d’art et d’essai et les spectacles à succès.

Cette année a vu beaucoup de glamour hollywoodien, avec « Elvis “précédé du lancement de” Top Gun: Maverick » la semaine dernière, qui a amené Tom Cruise et une équipe de démonstration de l’Armée de l’air française sur le tapis rouge.

Alors qu’ils jouent hors compétition, la course à la Palme d’Or du premier prix a été très mitigée jusqu’à présent.

Aucun favori clair n’a émergé des 21 films en compétition, les critiques étant profondément divisés sur presque toutes les entrées.

Peut-être que le meilleur accueil jusqu’à présent a été pour “Decision to Leave” du réalisateur coréen Park Chan-wook, connu pour son thriller de 2003 “Oldboy”.

Mais les prix, qui seront remis samedi, sont décidés par un jury de professionnels du cinéma — dont cette année la superstar indienne Deepika Padukone, le double oscarisé iranien Asghar Farhadi et dirigé par l’acteur français Vincent Lindon.